le site des fans qui donnent leur p***** d'avis
le site des fans qui donnent leur p***** d'avis

Van Helsing [S01E01/2]: laissons sa chance au produit [Alerte Spoiler]

VAN HELSING ! Si vous êtes amateur de Vampire, Loup-Garou et autres monstres ce nom ne peut vous laissez indifférent… si en plus vous êtes aussi amateur de séries alors le fait de savoir qu’une série intitulée Van Helsing est diffusée sur Sy-fy en ce moment ne devrait pas vous laissez indifférent non plus en tout cas ça ne m’a pas laissé indifférent,  du coup j’ai jeté un petit coup d’œil aux deux premiers épisodes et le moins que je puisse dire c’est que je ne suis pas vraiment emballé.

P O U R Q U O I    P A S…

Première surprise Van Helsing est une femme ! Oui, pas d’Abraham ou de Gabriel les connaisseurs sauront de quoi je parle mais bien Vanessa Van Helsing !  Pas franchement misogyne l’idée ne me dérange pas au contraire ça offre une nouvelle approche du personnage qui en plus d’être une femme est également une mère – désolé je spoil un peu vous n’étiez censé l’apprendre que vers la fin du premier épisode – ce qui laisse présager d’une quête homérique pour la belle Vanessa qui partira forcément à la recherche de sa fille disparue. Endormie depuis des mois pour une raison inconnue, la belle Vanessa est semblerait-il le dernier espoir de salue pour la race humaine au prise avec des Vampires qui peuvent désormais sortir en plein jour – wait what ? En effet, les Vampires se baladent en plein jour suite à un événement météorologique sans précédent qui bloque les rayons du soleil – pourquoi pas? Bill s’est bien baladé au soleil pendant quelques temps dans True Blood. 

En terme de réalisation, si le but est de nous angoisser, on ne s’y prendrait pas mieux, peu de rythme, les décors sombres, les bruitages tout est réuni pour créer une ambiance anxiogène. Beaucoup de question se posent au fil de l’épisode pour très peu de réponse et en définitive bien qu’il ne se passe pas grand chose, pressé par l’envie de comprendre on se laisse embarquer en espérant que les épisodes suivant soit un peu plus dynamique.

Ç A    R O N R O N N E

Malheureusement pour les plus impatients – dont je fais partie – le deuxième épisode (un flashback qui apporte pour le coup des réponses à nos questions sur la genèse de cet apocalypse vampirique) est de même facture que le premier. C’est long, c’est lent, c’est ch****, je veux bien que dans un soucis de teasing ou  par choix artistique on décide d’en garder sous la semelle mais b***** on s’ennui! Il ne se passe rien – comme dans un épisode de la saison 5 de Games of Thrones – enfin presque rien, puisqu’a l’instar du premier au terme du deuxième épisode soporifique à souhait on apprend une information importante pour la suite de la série comme pour nous récompenser d’avoir survécu au rythme « mortel » de l’épisode.

C’est dommage parce que mis à part le fait que les vampires soient plus proches des zombies que des vampires pleins de classe auxquels nous sommes habitués Eric , Bill, Sélène … il y a du potentiel. Une explosion volcanique sans précédent qui expliquerait la prolifération des vam-bies / zom-pires et leur habilité à se promener en plein jour, une Vanessa Helsing qui veut à tout prix retrouver sa fille et qui n’a pas conscience de ces capacités hors du commun, un soldat antipathique trop attaché à son code d’honneur dans une situation apocalyptique, ça pourrait le faire mais pitié mettez un peu de rythme.

Mathieu, un fan de série à qui on n’a rien demandé mais qui donne son avis quand même

A lire également:

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *