Stranger things S04 : doit on vraiment être enthousiastes ?

Le 4 Juillet dernier, la très attendue troisième saison de Stranger things débarquait sur nos écrans. Plus gros démarrage d’une série originale pour Netflix avec 40.7 millions de comptes scotchés à leur écran en seulement 4 jours, la création de Ross & Matt Duffer faisait encore mieux que ses deux premières saisons qui avaient récolté pas moins de 7 Emmy Awards en 2016 et 2017. Tandis que la plateforme de streaming se gargarisait de ces chiffres record sur les réseaux sociaux, les critiques se voulaient beaucoup moins enthousiastes. Alors qu’une quatrième saison a été officiellement annoncée, je crains que l’accueil ne soit moins chaleureux si la recette reste la même.


C’est dans les vieux plats qu’on fait les meilleures soupes dit-on mais faut-il encore avoir envie d’en manger. Faisant partie des 40.7 millions d’abonnés qui se sont jetés sur la série dès sa sortie, j’ai malgré tout été déçu de cette troisième saison. Combattre démogorgons et autres flagelleurs mentaux entre deux parties de Donjons et Dragons avait suffi à mon bonheur sur les deux premières saisons. J’en attendais bien plus de cette troisième. Mis à part le passage à l’adolescence – et les premiers amours – de notre bande de nerds et l’intégration des personnages de Robin et Erica qui amènent une touche d’humour et de légèreté si propre à Stranger things, la troisième partie ne nous a pas offert beaucoup de nouveauté. Un portail ouvert par l’armée russe, – ennemi tout trouvé compte tenu du contexte politique de l’époque où se situe la série – un monstre terrifiant, Eleven et Jim qui sauvent tout le monde à la fin, rien que nous n’ayons pas déjà vu lors des saisons précédentes. Les showrunners ont sûrement fait le même constat car le teaser dévoilé le 30 septembre dernier nous indique que l’action ne se déroulera plus à Hawkins. Après la couverture médiatique des événements « tragiques » survenus dans la petite ville d’Indiana au terme de la saison 3, il aurait été surprenant que l’upside down fasse de nouveau irruption dans le plus grand secret. De plus, le départ d’Eleven avec la famille Byers, signifiant la séparation de la bande, amenait à envisager des horizons plus grands pour la suite.

Eleven et mike

Cependant, les jumeaux Duffer, ne doivent pas se contenter de déplacer l’action. Il y a dans les saisons 1 & 2 des pistes intéressantes qui ont été occultées dans la dernière et qui je pense mériteraient d’être creusées. En effet, le passé d’Eleven et de sa « soeur » Kali – le sujet numéro 8 du Dr Brenner – est toujours flou et l’origine de leur pouvoir reste un mystère. Que sont devenus les autres sujets de Brenner – qui est d’ailleurs prétendument toujours en vie ?

Tant de questions dont j’espère avoir les réponses, bien plus que de connaitre l’identité de « l’américain » – sûrement Jim Hopper – évoqué dans le dernier épisode de la saison 3. Là encore il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. Le traitement du passage à l’adolescence de nos héros était la bonne surprise de la dernière saison et il ne faudrait surtout pas passer à côté des possibilités que cette transition peut offrir. Sans pour autant perdre l’humour bon enfant qui caractérise la série, les sujets pourraient être plus sérieux, plus profonds ? Quoi que vous me direz sauver une ville de la destruction par des démo-chiens est déjà un sujet plutôt sérieux. Autre bonne surprise, Robin et Erica – qui est la vraie révélation de cette saison – auront certainement un rôle important dans la suite des aventures de nos héros prépubères, il serait bien dommage de les ranger au fond d’un tiroir.

Bref ! Si le bilan de la dernière saison de Stranger things est mitigé, je reste pourtant très enthousiaste à l’idée d’une quatrième saison, tant la séparation entre Eleven et Mike m’a frustrée. De plus, les nombreuses pistes évoquées dans les deux premières saisons laissent espérer de belles possibilités scénaristiques pour la suite. En attendant, je laisse à votre créativité débordante la liberté d’imaginer les théories les plus folles sur la saison à venir.


Mathieu, un fan de série à qui on n’a rien demandé mais qui donne son p***** d’avis quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *