GOT_S8E3: Dantesque mais absurde !

Comment dire ? Il m’a fallu du temps pour digérer l’épisode 3 de cette dernière saison. Mais après l’épisode 4, je suis prompte à pardonner et peux me remettre à l’écriture. Comme je le disais et l’épisode 3 l’a confirmé, la structure scénaristique de cette ultime saison est très simpliste. Les intrigues ne sont malheureusement pas entrecroisées, ce qui est évidemment terrible quand on décide de conclure en 6 épisodes ! Grosso modo une intrigue par épisode, ce traitement est à s’arracher les cheveux !!

T  H  E     N  I  G  H  T     K  I  N  G

Nous avons donc eu droit à la résolution de l’intrigue du Roi de la Nuit en un épisode !!! Bien que d’une heure et demi mais quand même !!! Rappelons que depuis la première saison, la phrase d’accroche de la série est « winter is coming » avant d’enfin devenir la saison dernière « winter is here » « winter » faisant clairement référence aux morts car l’hiver au sens premier n’est pas franchement rude sur Westeros cette dernière saison. Tout le marketing s’est donc fait autour de cette menace angoissante. Alors oui attendre ça tient en halène, ça intrigue. Développer une intrigue parallèle pour créer du suspens et complexifier l’intrigue principale du jeu de trône, c’est super ingénieux… mais justement quand on fait incroyablement monter la sauce, il faut assumer derrière et faire en sorte que la résolution soit cohérente ce qui n’a, à mon goût délicat, pas été le cas. Même R R Martin n’a pas su encore répondre à cette attente. Pas facile de jouer sur plusieurs tableaux. Le dossier du Roi de la Nuit n’est tout de même pas un dossier facile. A vouloir complexifier en incluant plusieurs intrigues et énormément d’éléments à l’univers dans lequel se déroule l’histoire, on se rend la tâche de la conclure difficile.

Je comprends donc que les scénaristes aient préféré éclipser la question du Roi de la Nuit en un épisode pour se consacrer à la guerre pour le trône de fer (titre de la série) et aux problématiques humaines qui sont quand même scénaristiquement plus intéressantes et évidentes à traiter et offrent plus d’amplitude. Mais alors ils auraient du en faire un peu moins autour du Roi de la Nuit, les saisons passées, et je dirais même, si c’était pour résoudre son intrigue aussi simplement, ne pas l’inclure à l’histoire car après tout le cinéma peut s’affranchir des livres et leur rendre tout autant justice – c’est l’adaptation ! Ici les scénaristes semblent avoir été pris au piège, coincés par le dispositif mis en place. Comment on va gérer ce bourbier de marcheurs blancs, de zombies et de zombie dragon ?! Il aurait fallu y penser dès le tout début ou juste ne pas se fatiguer en cours de route. Cependant, je dis ça mais je sais que cela aurait été impossible étant donné l’importance du personnage de Jon qui évolue, lui, en parallèle à l’intrigue du trône de fer. Sans marcheurs blancs, il n’y aurait pas eu de mur… enfin bon ce ne serait pas l’univers de R R Martin. Alors, pourquoi pas ?! OK on achève l’intrigue du Roi de la Nuit en un épisode… mais même les choix qui ont été faits à l’intérieur de l’épisode sont pour moi incohérents.

Sans rentrer dans les détails – ça ne me ressemble pas ^^ – les stratégies militaires sont improbables, la mort de Théon est mise en scène de façon ridicule, les apparitions surprises de personnages sortis de nulle part sont incroyables, la survie de certains personnages est hallucinante et la mort du Night King par Arya en un coup de lame, je dis non, non et non et non et non et non et non !!! – [ Mathieu: ça fait beaucoup de non quand même 😅 ] – Pour aller au bout de la démarche – quand même les gars soyez sérieux – quitte à se faire encore un peu chier avec le Night King et ses zombies onéreux, il aurait fallu entrecroiser sa problématique avec celle de Cersei. Je persiste et signe, cela aurait été préférable. Ils auraient pu commencer la bataille de Winterfell depuis l’épisode 2, trop bavard à des fins inutiles, et conclure avec le Night King durant l’épisode 4 par exemple, pourquoi pas ?! On en aurait eu pour notre attente et le coup de revers de Cersei durant l’épisode 4, où Euron tue Rhaegal, aurait fait plus d’effets si les personnages l’avaient subi en fuyant le Nord suite à une défaite. Ce n’est bien sur pas évident de gérer deux menaces en même temps mais c’est GOT quoi!

Franchement le Roi de la Nuit est devenu, grâce aux showrunners, le méchant le plus stupide que je connaisse. Quelle idée de se déplacer à une bataille quand on est sûr de l’emporter, étant donné le surnombre de son armée, et qu’on est à la fois la seule faiblesse de celle-ci – car il suffit de le tuer pour tuer tout le monde. Il n’avait pas besoin de venir et aurait pu aisément attaquer la capitale voire même regarder tout çà de loin ce qui l’aurait rendu plus intelligent et imprévisible. Rien n’a été cohérent dans cet épisode. Si l’objectif du Roi de la Nuit était de détruire l’humanité cela ne se résumait pas à Bran – Bran qui n’a joué qu’un rôle minime et dont le pouvoir n’a eu finalement aucune importance à cause du traitement que lui ont réservé les showrunners !! On peut, à la rigueur, comprendre que le Roi de la Nuit avance en même temps que son armée, ce qui a toujours été le cas, – step by step. Cependant, prendre le temps de se déplacer sur les lieux, accompagnés de sa garde personnelle aux cheveux blonds qui n’a clairement servi à rien, pour tuer un mec qui ne peut même pas s’enfuir en courant, je ne comprends toujours pas… N’importe lequel de ses généraux auraient pu s’en charger étant donné leur faible lien particulier – aux oubliettes toutes les théories. En ce qui concerne sa mort par Arya en un coup de lame – OMG ! Ce n’est pas que ce soit Arya qui lui mette le coup de grâce qui me dérange, car je trouve astucieux de prendre à revers ce à quoi on s’attendait (c’est le cas de le dire, en un épisode ils nous en bouchent un coin), c’est la simplicité avec laquelle elle y parvient. Oui la bataille a été dure mais c’est le King, il méritait un fight digne de ce nom ! (Pour le coup, ils auraient pu s’inspirer de Marvel).

Sur le plan du développement des personnages, de part son évolution en dehors du jeu de trône, Jon a toujours été lié au Roi de la Nuit. En effet, on avait pu constater, en saison 5, le regard spécial de ce dernier sur Jon. Ainsi, on aurait du avoir une confrontation entre les deux, un face à face concret… Jon l’a poursuivi au sol mais n’est pas parvenu à arriver jusqu’à lui – bon OK – mais il aurait du finir par y parvenir. Impossible pour le Roi de la Nuit de se débarrasser de lui, un vrai pot de colle notre Jon. Il aurait pu y avoir un affrontement final où plusieurs personnages essayeraient de lui porter le coup de grâce. On aurait alors apprécié la force et la puissance du Night King au combat – il y a toujours le problème des généraux qui ne servent à rien mais bon… La mort de Théon dans un moment comme celui-ci aurait été moins pathétique. Il aurait été kiffant de voir plusieurs personnages se liguer contre lui et se faire éjecter ou mourir de ses mains – eh oui le Night King, il est trop fort ! Il prendrait un malin plaisir à affronter Jon et à le faire souffrir (lui démettant par exemple l’épaule) impassible face à sa détresse avant d’être à deux doigts de le tuer slowly sous nos yeux exorbités – Jon à deux doigts de mourir des mains du Night King, what ?! Et le prince qui fut promis ?! Et sa résurrection alors ?! – Et là Arya débarquerait, mais pas depuis une tyrolienne, et lui porterait, en effet, le coup de grâce avant qu’il ne le tue dans une chorégraphie relativement équivalente à celle à laquelle on a eu droit, pourquoi pas ?! Il n’est donc, selon moi, pas cohérent que les showrunners aient opté pour ce final ne rendant pas du tout justice à l’écriture du personnage de Jon.

Et moi qui voulait qu’Arya tue Cersei en prenant le visage de Jaime, j’espère que ce ne sera pas le cas car le Night King + Cersei = ça fait beaucoup – à ce stade elle n’a qu’à directement s’asseoir sur le trône de fer qui viendra la contester ?

C  O  N  C  L  U  S  I  O  N

La bataille est dantesque il n’y a pas à dire. Certains plans sont magnifiques. Visuellement, malgré que ce soit très sombre, on en prend plein les yeux. La bataille des dragons est super. Drogon qui fuit rempli de spectres sur le dos, c’est génial mais le scénario est absurde ! Or le scénario est ce qui est le plus important dans une série, et ce n’est pas rédhibitoire, où le développement des intrigues passe avant la recherche esthétique et la mise en scène. Ici le récit manque de cohérence. Bien que le spectaculaire et les effets spéciaux soient réussis, ça ne suffit pas. La prophétie du Azor Ahai ou du prince qui fut promis n’a pas été traitée alors qu’elle avait été évoquée les saisons passées par Mélisandre qui meurt au cours de l’épisode 3, ce qui signifie que sa priorité était de servir le maître de la lumière au cours de la bataille face aux ténèbres. Il serait donc un peu étrange que cette prophétie soit en réalité liée à celui qui remportera le trône de fer. Mais enfin on verra bien si les showrunners ont décidé de l’évoquer…

Leslie une fan de Game of Thrones « un peu » déçue.

A lire également:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *