GOT_S8E1 : un épisode un peu décevant mais c’est GOT donc on kiffe !

Voilà Game of thrones c’est reparti ! L’ultime saison de seulement 6 épisodes malheureusement – ça va passer vite, snif – est arrivée sur nos écrans. Je l’attendais avec impatience et c’est peu dire. Je suffoquais donc je peux enfin respirer – ça fait du bien. Revoir le visage de nos célèbres personnages, apprécier leurs intrigues et leurs joutes verbales, fut ô combien réjouissant mais je l’avoue l’épisode 1 m’a « un peu » déçu… Il a néanmoins tenu ses promesses en terme de retrouvailles, de révélations et de détails subtiles disséminés çà et là pour créer du mystère et apporter du contenu dans la suite des épisodes. Cependant, à mon avis, les showrunners ont fait des choix inappropriés et ont donné le bâton pour se faire battre. J’expliquerais quels choix, selon moi, n’étaient pas les bons en vous disant de quelle façon j’aurais fait l’épisode si j’avais été à leur place – rêver c’est permis !
S  E  Q U E N C E     D’  I  N  T  R  O  D  U  C  T  I  O  N

La boucle est bouclée ! Il était évident que l’épisode 1 de cette dernière saison ferait écho à l’épisode 1 de la saison 1. Les showrunners l’ont mis en avant, notamment avec le petit garçon qui se faufile et grimpe dans un arbre pour voir arriver le cortège royal, faisant ainsi un clin d’oeil à Bran et Arya lors de l’arrivée du Roi Robert à Winterfell. D’ailleurs, Arya laisse l’enfant passer et l’observe, se souvenant certainement d’elle à son âge – comme quoi le temps est passé et beaucoup de choses ont changé – avec une pointe de nostalgie, sans doute plus chez nous que chez elle. C’est ainsi qu’elle voit Jon, en qualité de lord aux côtés de Daenerys Targaryen, sans que ce dernier ne la remarque. Jusque là, le début fonctionne bien et est plutôt badass mais il manque quelque chose.

Partant du principe que cet épisode doive faire écho au 1er épisode de la saison 1, il aurait mieux valu que les showrunners introduisent, avant le générique, une courte séquence d’attaque d’Âtre-lès-Confins par les morts. En effet, nous découvrions GOT, en 2011, dans une séquence d’attaque de la garde de nuit par les morts dont un seul corbeau réchappait pour se faire plus tard décapiter par Ned Stark. Je pense qu’il aurait été plus judicieux de démarrer à nouveau le show de cette façon pour dynamiser un épisode qui devait être le calme avant la tempête. Cela fait deux ans qu’on attend GOT depuis que le Roi de la Nuit a franchi le mur, il aurait donc été poignant de nous replacer, tout de suite, dans ce contexte afin de nous mettre sous tension et nous tenir en haleine tout au long de l’épisode. Même si tout serait relativement calme par la suite du côté de Winterfell, notre esprit aurait été marqué par cette séquence d’ouverture bien que courte et l’épisode nous aurait semblé moins monotone. Tout est une question d’effets et d’émotions… Les scénaristes priorisent ici le timing alors qu’à d’autres moments ils s’en affranchissent. Ils choisissent de nous montrer le petit Omble et de lui faire faire un retour vers Âtre-lès-Confins pour éloigner les morts de Winterfell. Autrement dit l’attaque a eu lieu après l’arrivée de Jon et Daenerys à Winterfell. Mais nous savons maintenant que les distances sont relatives dans GOT ! L’effet qu’aurait produit la vue d’une attaque en ouverture (ce qui impliquerait qu’elle aurait lieu avant l’arrivée de Jon et Daenerys) est selon moi plus important que les notions de temps et de distance. De plus, la découverte de Ned Omble à la fin aurait été d’autant plus choquante que nous l’avions oublié depuis la saison 7. Je n’aurais bien sur pas montré les marcheurs blancs mais on comprend par ailleurs très habilement à la fin qu’ils étaient présents. Le retour de Ned, très rapide en soi, entre Winterfell et Âtre-lès-Confins n’était donc pas la bonne option, à mon sens.

P  R  E  M  I  E  R  S     C  O  N  F  L  I  T  S

Autre bémol, je n’aurais pas montré Daenerys uniquement sous l’angle de l’égo. Certes, elle est reine et se tient fièrement car elle en a bien bavé pour en arriver là mais elle veut se faire aimer du peuple de Westeros dont les nordiens font partie. J’aurais compris qu’après avoir fait un pas vers eux elle se braque, voyant toujours leur hostilité, mais dès le départ c’est assez réducteur au vu de la double facette de son personnage qui sait, à la fois, se montrer sévère pour être crainte et respectée, et avoir bon cœur. Je n’aurais donc pas mis ces plans d’elle satisfaite de terrifier les nordiens mais j’aurais, en effet, montré qu’elle constate leur méfiance et leur hostilité. Par la suite lorsqu’ils arrivent face à Bran et Sansa (alignés comme pour la saison 1), elle se montre aimable envers Sansa et n’apprécie pas la froideur de celle-ci – ici tout va bien… Là où ça coince de nouveau, c’est à l’annonce de la chute du mur à cause de Visérion. GROS HIC leur réaction n’est pas à la mesure de l’annonce car n’est pas placée au bon endroit. En effet, j’aurais laissé les retrouvailles des Starks en dehors de l’intrigue du Roi de la Nuit – Bran aurait pu balancer à Jon qu’il est Aegon Targaryen à ce moment là, mais visiblement il sait quand même choisir ses moments. Donc oui le moment est mal choisi, d’où le jeu des acteurs n’est pas crédible. La sérénité et la nonchalance des personnages sont inadéquates sachant que la menace est plus que jamais proche. Jon était déjà paniqué alors que le mur était encore là donc en théorie il devrait être choqué, paniqué x10, mal à l’aise, médusé…

C’est pourquoi, j’aurais retardé cette annonce à la séquence de discussions avec les seigneurs du nord. Selon moi, cette séquence est aussi ratée car Jon revient sur ses terres avec une reine à qui il a juré allégeance mais ne s’en explique pas. Il l’a fait non dès le départ mais parce qu’il a eu des raisons d’avoir confiance en elle, et c’est ce qu’il aurait du exposer aux seigneurs du nord – oui Jon a des problèmes de communication mais ici c’est abusé quand même. Tout d’abord, j’aurais fait Daenerys tenir un discours – même Macron en fait un, lors de ses déplacements. Daenerys devrait logiquement se présenter et rassurer qu’elle n’est pas venue soumettre le nord mais prêter main forte (elle ferait donc un pas qui justifierait ensuite qu’elle se braque, voyant que ses bonnes intentions sont piétinées, et qu’elle doive imposer le respect). Les seigneurs réagiraient avec virulence et l’empêcheraient de finir son discours, raison pour laquelle Jon interviendrait tentant de les convaincre qu’elle n’est pas son père et qu’elle les a d’ailleurs secouru au delà du mur perdant même un de ses dragons. Et c’est là, comme un cheveux sur la soupe – c’est tout lui – que Bran annoncerait que Visérion est désormais entre les mains du Night King, qu’il a ainsi pu passer le mur et que la menace est imminente. Ce serait la stupeur et l’effroi général dans l’assemblée. Daenerys serait sous le choc et Jon décontenancé. Enfin, pour montrer tout le paradoxe de l’être humain, les nordiens s’en serviraient pour témoigner à Daenerys leur colère et leur mépris car si elle n’avait pas été là rien ne serait arrivé – en voulant empêcher le drame, ils l’ont déclenché. Selon moi, ça aurait apporté plus de tensions dramatiques et de cohérence au récit. On pourrait observer la complexité des sentiments de Daenerys, à la fois, choquée et en colère de l’attitude des nordiens, et le malaise de Jon. Tyrion interviendrait alors pour apaiser les tensions, expliquant que le but de leur expédition était de convaincre Cersei afin que l’armée Lannister se joigne à l’effort de guerre contre le Roi de la Nuit mais cela ne ferait que rajouter de l’huile sur le feu. Je laisserais Sansa en retrait, sans dire un mot, observant la situation – en mode, je l’avais prévenu – puis atterrée d’entendre l’arrivée des Lannisters vers le nord et pensive – plutôt qu’à trop vouloir jouer la carte du conflit avec Daenerys. La discussion entre Sansa et Tyrion serait d’autant plus piquante qu’on comprendrait à cet instant qu’elle ne croit pas une seconde que Cersei soit de leur côté.

L  E  S     R  E  T  R  O  U  V  A  I  L  L  E  S

Il est logique qu’Arya et Jon aient eu leur scène de retrouvailles en privé, étant donné le lien particulier qui les unit. Cette scène suivant immédiatement une scène mouvementée avec les seigneurs du nord où Jon apprendrait la tragique prise de Visérion, il serait normal qu’il se retire, soucieux, dans le bois sacré pour réfléchir dans le calme et qu’Arya l’y retrouve. Dans le cas présent, Jon est grave, se retirant tantôt au bois sacré tantôt à la crypte – mais qu’est-ce qu’il a comme çà ?! Pète un coup Jon ! – sans que ce soit réellement appuyé alors qu’a contrario il trouve le temps de batifoler. Leur scène de retrouvailles est néanmoins très satisfaisante, Arya rappelant à Jon de ne pas oublier sa famille – demande qui prendra un sens très particulier par la suite. Les retrouvailles entre Arya et Sandor, et Arya et Gendry sont excellentes – rien à redire ! La meilleure de toutes est, pour moi, celle de Jaime et Bran. Elle est jouissive et parfaitement mise en scène avec un sublime travelling avant sur Bran. En effet, les scénaristes respectent de nouveau la structure de l’épisode 1 de la saison 1, en clôturant sur ce face à face tant attendu.

S  E  X  E     E  T     L  I  B  E  R  A  T  I  O  N     I  M  P  R  O  M  P  T  U  E

Contrairement à ce que je pensais, (cf game of thrones#2: quelle pénible attente) les scénaristes ont choisi de ne pas montrer la scène de sexe entre Euron et Cersei, ce qui pour moi est une erreur. L’ADN de GOT, surtout dans ses débuts qui sont ses plus grandes réussites, c’est le trash. Ayant déjà vu Lena Headey nue (pour la marche de la honte), je trouve dommage qu’ils n’aient pas opté pour une telle scène qui aurait de nouveau amené de la tension dramatique et serait bien plus appréciable que trois paires de fesses étendues sur Bronn. En effet, elle aurait mis en valeur la complexité du personnage de Cersei qui serait dans un 1er temps dégoûtée par le contact des mains et du souffle d’Euron sur sa peau, ce qui serait assez malaisant, mais prendrait au fur et à mesure que ce dernier se montre résolu et dominateur, agacé par la situation, du plaisir. Ça fait écho à son discours : « tu es l’homme le plus arrogant que j’ai jamais rencontré, ça me plaît ». Il s’agit, en effet, de deux personnages trashs et assez peu sentimentaux. Leur échange par la suite est un peu long mais bien vu concernant la grossesse de Cersei, ce qui apporte du mystère.

La libération de Yara est malheureusement ridicule en dépit de la nouvelle coiffure de Théon. Voilà pourquoi les showrunners donnent le bâton pour se faire battre ! Si c’était pour la libérer aussi facilement, que ça en est ridicule, il aurait mieux valu ne pas la faire capturer. Je m’attendais à cette scène un peu plus tard dans la saison, à un moment de péripéties intense pour l’ensemble des personnages. Et je sens bien que Théon va mourir en voulant prêter main forte aux Starks pour se racheter une conscience. Sauf qu’il s’est, selon moi, déjà racheté une conscience en sauvant Sansa, en ayant une discussion avec Jon… Pour moi, la mort de son personnage aurait été plus poignante en libérant sa sœur de sang – tous les personnages ne vont quand même pas mourir dans la guerre contre le Roi de la Nuit ? Et les Starks ne sont pas le centre du monde… Yara est le personnage, lui ayant témoigné le plus d’égard durant ces dernières saisons, devant qui il a tant de fois fait preuve de lâcheté, cela aurait été plus honorable de mourir en lui venant en aide contre Euron.

U  N  E     C  H  E  V  A  U  C H  E  E     R  O  M  A  N  T  I  Q  U  E

Nous constatons que la libération de Yara a lieu pendant la nuit, ce qui signifie que la chevauchée romantique de Jon et Daenerys se déroule le deuxième jour après leur arrivée à Winterfell. Pour économiser du temps diégétique mais surtout éviter une grosse bavure, j’aurais opté pour un petit banquet d’accueil dans la même temporalité où a lieu la partie de jambes en l’air entre Cersei et Euron – les gens du nord ne savent donc pas accueillir ?! Il est vrai qu’il y a peu de ressources et des dragons à nourrir mais je n’en aurais pas fait mention dans les dialogues. Après tout, même en temps de guerre, les gens doivent manger pour survivre. Et si pour les scénaristes les tourtereaux peuvent trouver du temps pour se balader à dos de dragons, je ne pense pas qu’une réception soit plus absurde. Le jour de leur arrivée, il est logique de penser que Sansa ait prévu par politesse, en qualité de lady, un banquet bien que maigre pour recevoir Jon et ses invités – Bran n’ayant révélé que les morts ont passé le mur qu’après leur arrivée. Le banquet ferait écho à celui de la saison 1 où Arya lance de la nourriture sur Sansa. Cela donnerait lieu à d’autres remémorations et à plus de nostalgie. En effet, ici les circonstances ne seraient pas à la fête et la nourriture moins copieuse. Les Dothrakis mangeraient salement avec leurs doigts, ne se souciant pas des convives et attirant sur eux des regards de dégoût, ce qui apporterait une pointe d’humour mais pas trop.

La plupart ne se prêterait pas au banquet mais s’affairerait dehors, à la forge etc., pour mettre tout en œuvre avant l’arrivée des morts. Dans ce montage, j’introduirais les retrouvailles entre Arya, Sandor et Gendry. Sansa serait peu loquace et Daenerys toujours perturbée par l’annonce de Bran (NDLR personne ne mangerait, ça tombe bien). Daenerys se retirerait donc dans ses appartements et Jon irait l’y rejoindre, ce que bien sur Sansa remarquerait une fois de plus. Une fois dans ses appartements, Jon profiterait d’un moment d’intimité avec Daenerys. Ces deux personnages ayant appris à s’aimer en dehors du regard des autres (dans la chaleur d’une « grotte »), il serait plus logique qu’ils ne veuillent pas encore montrer leur attirance. Une chevauchée romantique était donc inappropriée et trop exubérante !! De plus, seul un targaryen peut monter un dragon, cela aurait du faire plus d’effets – ce qui n’a pas été le cas ! Selon moi, les scénaristes ont gâché la 1ere chevauchée de Jon que nous attendions tous. Elle aurait du se faire dans un moment d’urgence où Jon, bien qu’ayant du mal à croire qu’il est un targaryen, déciderait de sauter le pas et ne réfléchirait pas car l’heure serait à la bataille contre le Roi de la Nuit. Daenerys le verrait, stupéfaite, au dos de Rhaegal et prendrait d’autant plus conscience qu’il est bien un targaryen. Comment les scénaristes ont pu passer à coté ???!!!

Pour en revenir à ma scène dans les appartements de Daenerys, c’est à ce moment que je la verrais dire à Jon (et de cette façon) que même si Sansa et les nordiens ne l’aiment pas, ils doivent la respecter – ce moment de réplique est un peu too much dans l’épisode surtout qu’elle le dit comme une menace et sans finir sa phrase. Jon pourrait de nouveau la conseiller – car il ne sait pas faire que la suivre – de se montrer patiente. Jon est le seul parmi les siens à connaitre la bonté et la générosité de Daenerys. Une telle scène de proximité où Daenerys montrerait à Jon que la situation l’affecte, se montrerait plus sensible qu’elle ne le laisse paraître aux autres, rendrait d’autant plus difficile la position de Jon lorsque Sam lui apprend les conditions de la mort de son père et son frère et sa véritable identité. Je pense de plus qu’un baiser – et plus si affinités – entre les deux à un moment comme celui-ci où Jon jouerait le rôle plus viril de la mettre en confiance, de la rassurer en dépit de la perte de Visérion ou voire même de l’amuser avec un « nous sommes foutus », aurait semblé plus naturel. Ce couple nous y adhérons de façon plus intellectuelle qu’émotionnelle ainsi créer un vrai moment d’émotion justifié par les enjeux de l’épisode aurait été exquis.

J  O  U  R  N  E  E      2

Dans la deuxième journée (en début de matinée, au pied levé), j’aurais mis la séquence où la famille Karstark débarque à Winterfell et où Tyrion discute avec Mimain et Varys. Ceux-ci regardent Jon et Daenerys au loin visitant les installations – rien d’anormal et intervention très intéressante de Varys qui met la puce à l’oreille. Avec une ellipse, je poursuivrais sur la scène où Jon entre dans la chambre de Sansa. J’ai beaucoup aimé cette scène que j’avais d’ailleurs prédite (cf. game of thrones#2: quelle pénible attente) mais j’aurais davantage insisté sur le fait que Jon esquive de lui répondre sur la nature de ses sentiments envers Daenerys et qu’en effet il soit pris de court qu’elle ait remarqué leur attirance.

Les séquences avec Sam et Daenerys, et avec Jon dans la crypte (il n’y avait pas de meilleur endroit) où Sam lui révèle ses origines sont très bien. Le « tu as sacrifié ta couronne pour sauver ton peuple mais est-ce qu’elle en ferait de même ? » est parfait car c’est sur ce point que vont reposer les enjeux. Jon a pour moi une réaction et une expression de visage justes bien que pas assez développées car a l’air de ne pas trop douter de ce que Sam lui raconte mais certainement qu’il posera des questions en hors champ – sinon ça conduirait à se répéter. Sam est juste nickel du début à la fin. Enfin, la suite de l’épisode resterait inchangée car est très pertinente. La toute fin est impeccable !

C  O  N  C  L  U  S  I  O  N

Malgré beaucoup d’incohérences à mon goût, GOT reste toujours aussi captivant. J’ai hâte de voir la suite pour découvrir si Jon révèlera la vérité à Daenerys. Je pensais qu’il la lui cacherait, tout en mettant fin à leur relation, (cf. game of thrones#1:quelle pénible attente) mais finalement la lui dira t-il vu les enjeux sous tendus dans l’épisode ? Il est vrai que Jon est un personnage honnête mais il tirera certainement la leçon de l’honnêteté en apprenant que Cersei leur a menti (cf. teaser épisode II) ainsi malgré tout je campe sur mes positions. Quoi qu’il en soit cela créera entre eux conflits ou rupture de dialogues. Certains personnages choisiront-ils le camp de Jon ?? Bien sur, je reste persuadée que cela se résoudra face à une situation de danger de mort pour Daenerys où elle lui avouerait qu’elle porte son enfant. Ce plus intellectuel pourrait bien conduire Jon à outrepasser le fait qu’elle soit sa tante. Fuck l’honneur !

Allez tschüss ! Leslie, la corneille !

A lire également:


Une pensée sur “GOT_S8E1 : un épisode un peu décevant mais c’est GOT donc on kiffe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *